Maville.com  par  Ouest-France
Accueil Info Info en continu Nantes. « Mémé révoltée » tricote contre les violences policières

Nantes. « Mémé révoltée » tricote contre les violences policières

...
photo catherine ruiz (au milieu), entourée de volontaires venus tricoter devant la gare de nantes pour dénoncer les violences policières, vendredi 14 août. 2

Catherine Ruiz (au milieu), entourée de volontaires venus tricoter devant la gare de Nantes pour dénoncer les violences policières, vendredi 14 août. © Ouest France

Tous les vendredis, de 16 h à 17 h, Catherine Ruiz tricote sur le parvis de la gare de Nantes pour dénoncer les violences policières. Cette action pacifique, ouverte à tous, avait lieu pour la trentième fois vendredi 14 août.

« Opposer le pacifisme du tricot aux violences policières. » C’est ce qui motive Catherine Ruiz, 64 ans, à s’installer sur le parvis de la gare de Nantes, le 28 janvier, pour tricoter. Devant elle, un panneau : « Mémés et pépés révoltés tricotent contre les violences policières… » Cette action devient vite un rendez-vous qui rassemble une petite dizaine de fidèles le vendredi, de 16 h à 17 h. Vendredi 14 août, ils se réunissaient pour la trentième fois.

Tout commence lors d’une soirée d’hiver. « J’étais chez moi, je tricotais devant la cheminée et je voyais des vidéos de violences policières sur mon fil Facebook, se rappelle Catherine Ruiz. Ça m’a révoltée, je me suis demandé : « pourquoi personne ne réagit ? » » Lui vient alors l’idée de cette action pacifique. Son but ? « Lancer des conversations avec les passants. »

Catherine Ruiz partage chaque nouveau rassemblement sur le groupe Facebook « Mémé révoltée » . Parmi les membres, « des mémés » mais aussi « un étudiant, une habitante de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, un agent d’accueil au département… » , énumère-t-elle. Surtout des femmes. La plupart sont « venues par curiosité » puis elles sont « restées pour Catherine qui est très attachante ».Les tricoteuses du vendredi l’affirment : « On ne compte pas s’arrêter de sitôt. »

 
Nicolas BENOIT A LA GUILLAUME.   Ouest-France  

Retrouvez d'autres actus sur la commune de :

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Additi Multimedia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Additi Multimedia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Nantes

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Additi Multimedia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Débat : La suppression du permis de conduire pour les personnes âgées, bonne ou mauvaise idée ? 229
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut