Maville.com  par  Ouest-France
Accueil Info Info en continu L'association SOS Loire vivante rame pour la baignade en Loire

L'association SOS Loire vivante rame pour la baignade en Loire

...
photo roberto eppele. 1

Roberto Eppele.

©

Entretien

Roberto Eppele préside SOS Loire Vivante ENR-France.

Peut-on ou non se baigner dans la Loire ?

C'est interdit dans le bras principal par arrêté préfectoral dans le Centre et en Pays de la Loire. Mais que veut dire bras principal ? Là commence le flou. En Auvergne, c'est plus finement réglé. Des maires ouvrent des baignades avec des maîtres-nageurs à certains emplacements.

Un jeune s'est noyé voilà quelques jours au Mesnil-en-Vallée, dans le Maine-et-Loire. La preuve que c'est dangereux ?

C'est toujours, par définition, dangereux de se baigner. Il faut faire attention, notamment en Loire. Le fleuve est très sableux. Les sables sont en mouvement. Des trous se créent. On garde en mémoire des accidents terribles. Mais ce n'est pas dangereux partout. Il est des endroits bien connus des populations locales où la baignade est possible et où des gens se baignent. Le fleuve peut-être dangereux comme une piscine ou comme la mer peut l'être. Ce qui est en réalité très dangereux, c'est l'interdiction générale de baignade en Loire.

Et pourquoi ?

La politique du tout sécuritaire est une spécialité française. L'État interdit partout pour être tranquille. Il ne s'agit pas tant de protéger le citoyen que de protéger l'institution. On interdit la baignade. Les gens outrepassent la règle et on ferme les yeux. Sauf que le manque d'information conduit à se baigner dans des endroits réellement dangereux. Survolez la Loire en avion ou en hélicoptère et vous verrez le nombre de baigneurs. L'interdiction générale est un geste obstiné.

Que préconisez-vous ?

Il y a des endroits où l'on peut et d'autres où c'est très dangereux. Quand on interdit, il faut expliquer pourquoi. On peut aussi donner le choix aux gens. En Suisse en en Allemagne, des panneaux indiquent « baignade possible sous votre propre responsabilité ». Le point de vue français est très rigide, mais on constate des évolutions. Des dizaines de points de baignades ont été créés en Dordogne et c'est un atout pour le tourisme.

Au-delà de la sécurité, il n'y a pas de danger sanitaire ?

Globalement, la qualité bactériologique s'améliore depuis une bonne dizaine d'années. On peut se baigner sans trop de risque en de nombreux endroits sauf après un orage. Il faut préférer l'amont d'une station d'épuration à l'aval... La qualité de l'eau chimique est stable, voire moins bonne à cause de l'excès de nitrates et de phosphates, mais ce n'est pas nocif en soi pour un baigneur. Le fleuve est aussi victime de pollution par les métaux lourds. C'est dangereux pour les poissons, mais a priori sans effet pour le baigneur.

Vous avez fait du lobbying avec le Big jump, une opération invitant les citoyens européens à se baigner un jour donné. Où en êtes-vous ?

Le Big jump était une manière d'appuyer le projet européen de reconquête de la qualité des eaux. Bruxelles avait fixé à 2015 la date limite pour y parvenir. Nous n'y sommes pas. Selon les cours d'eau, le bon état écologique oscille entre 30 et 60 %. Nous allons donc poursuivre. Parce que c'est bien de lancer Paris Plage mais beaucoup mieux de parvenir à Paris nage...

 
Recueilli par Thierry BALLU.

   Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Additi Multimedia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Additi Multimedia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Nantes

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Additi Multimedia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Débat : La suppression du permis de conduire pour les personnes âgées, bonne ou mauvaise idée ? 229
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut