Maville.com  par  Ouest-France
Info

Covid-19. Près de Nantes, l’école reste ouverte malgré 25 cas positifs : les parents s’inquiètent

...
photo  l’école beausoleil de la chapelle-sur-erdre (loire-atlantique) compte vingt-cinq cas de covid. 1

L’école Beausoleil de La Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique) compte vingt-cinq cas de Covid. © Ouest-France

Vingt-cinq cas de Covid-19 dans une école à La Chapelle-sur-Erdre, au nord de Nantes (Loire-Atlantique). Ça ressemble très fort à un cluster. Pas assez pourtant pour fermer. Les élus s’agacent. Les parents s’inquiètent.

École publique Beausoleil, ce mercredi 8 décembre, à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes (Loire-Atlantique)… Il est 16 h 30 et une poignée d’Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) quitte les lieux après une réunion de travail. « Il n’y a pas de cas Covid chez nous en maternelle. Mais si mon enfant était en élémentaire, je serais choquée que l’école soit toujours ouverte », lâche l’une d’elles.

18 enfants, 4 animateurs et 3 enseignants

Vingt-cinq cas de Covid y ont été enregistrés. Dix-huit enfants sont concernés (dont sept dans une même classe), quatre animateurs périscolaires, et trois enseignants. « Personne n’est rassuré dans l’établissement. L’organisation, les cours… C’est compliqué », témoigne un agent, masque sur le nez, sur le trottoir de l’établissement.

« Pas de tensions particulières », note-t-il, même si le personnel se sent « un peu stressé » par l’irruption de la vague. « Tout le monde attend un positionnement de l’Éducation nationale, du rectorat, du maire de la ville. On n’a pas de réponses et ça, ce n’est pas bon. »

« On ferme les classes »

Du côté de la municipalité, on fait les comptes. Ils sont mauvais. « On ferme les classes au fur et à mesure, une quatrième ce jeudi 9 décembre dans une autre école », s’agace Laurent Godet, élu en charge de l’Éducation dans la commune. Pour lui, la situation actuelle a toutes les apparences du cluster. « Le virus est là, mais les mesures ne sont pas adaptées. »

L’élu local accuse le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, de prendre des décisions « hors-sol » : « Je l’invite à venir voir comment ça se passe, l’état de fatigue des enseignants et des personnels. On ne prend pas les décisions qu’il faut pour casser la chaîne de propagation. Au contraire, on favorise le brassage donc la propagation. »

« Risque d’emballement »

Même constat dans les rangs syndicaux qui demandent la fermeture dès le premier cas (et non pas à partir de trois). Dans une tribune publiée mardi dans Le Monde, des syndicalistes, médecins et parents d’élèves estiment que le nouveau protocole fait courir « un risque d’emballement de la situation épidémique qui conduira à une fermeture généralisée des écoles ». L’Unsa et la CFDT ont, eux, déposé un droit d’alerte sociale.

Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy plaide, lui, pour un dépistage systématique de tous les élèves, et non pas seulement réactif, en cas de découverte d’une contamination.

 
Philippe ECALLE et Isabelle MOREAU.    Ouest-France  

Retrouvez d'autres actus sur les communes de :

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Ouest-France Multimédia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Ouest-France Multimédia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Nantes

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Ouest-France Multimédia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Faut-il boycotter la Coupe du Monde de football au Qatar ? 105
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut