Maville.com  par  Ouest-France
Accueil Info Info en continu Qui sont ces Finistériens aux métiers insolites et travaillant au quotidien avec les animaux ?

Qui sont ces Finistériens aux métiers insolites et travaillant au quotidien avec les animaux ?

...
photo  guidé par annelyse desbois, 8

Guidé par Annelyse Desbois, "Enki" travaille sa mobilité sur une plateforme motorisée. © Ouest-France

En Finistère, nombreux sont les femmes et les hommes à côtoyer les animaux au quotidien. Certains pratiquent un métier insolite : kinésithérapeute animalier, médiatrice ou dentiste équine, cow-boy… Retrouvez notre dossier spécial.

Kinésithérapeute animalier, médiatrice équine, cow-boy… Ils ont une passion sans limite pour les animaux et pratiquent un métier insolite. Chaque jour, ces Finistériens côtoient petite ou grande bête à quatre pattes, comme Annelyse Desbois, qui exerce une spécialité vétérinaire encore peu répandue en France : dans son cabinet à Edern (Finistère), elle soulage les animaux grâce à des soins de physiothérapie.

Lire notre témoignage : En Finistère, la kiné, ça marche aussi pour les animaux de compagnie

Ce vétérinaire consulte et soigne à domicile

Depuis 2015, le vétérinaire Adrien Leprince, 40 ans, sillonne les routes du Sud-Finistère à bord de son fourgon. Sa particularité ? Il consulte et soigne à domicile. De Quimper au Pays bigouden, en passant par le Pays fouesnantais, il parcourt entre « 30 000 et 40 000 kilomètres » par an, à raison d’une dizaine de visites par jour. Consultation courante, matériel d’échographie, de soins dentaires, chirurgie de convenance, médicaments, prise en charge de la fin de vie… Le cabinet mobile du Dr Leprince est équipé en conséquence.

photo le vétérinaire adrien leprince vient au chevet de

Le vétérinaire Adrien Leprince vient au chevet de

Lire notre reportage : Opérations, castrations… Ce vétérinaire breton itinérant a « un pied dans chaque maison »

Elle aide les futurs maîtres à accueillir un animal de compagnie

Lola Escandell, 31 ans, est installée à Plouhinec (Finistère). La jeune femme aide les foyers en amont de l’adoption. Chiens et chats sont les bêtes qu’elle connaît le mieux. Mais elle peut aussi conseiller pour les lapins et cochons d’Inde. « L’objectif est de trouver l’animal adapté aux envies et au mode de vie des maîtres, et au cadre que ces derniers peuvent lui offrir », explique la fondatrice de Bienvenue dans mes pattes.

photo lola escandell, fondatrice de l’entreprise bienvenue dans mes pattes, et sa chienne « sépia ».  ©  ouest-france

Lola Escandell, fondatrice de l’entreprise Bienvenue dans mes pattes, et sa chienne « Sépia ». Ouest-France

Lire notre témoignage : « Un animal, c’est du boulot » : comment cette Bretonne prépare les foyers à l’adoption

Juliette Masure pratique la médiation équine

Juliette Masure est arrivée en Bretagne à pied depuis le nord de la France, avec un cheval et une mule. Sur la montagne de Locronan, la trentenaire pratique la médiation équine et accompagne un public diversifié pour un contact doux et privilégié avec l’animal.

photo sur la montagne de locronan, juliette masure, professionnelle du cheval, propose des séances de médiation équine, individuelle ou par petits groupes.  ©  ouest-france

Sur la montagne de Locronan, Juliette Masure, professionnelle du cheval, propose des séances de médiation équine, individuelle ou par petits groupes. Ouest-France

Lire notre article : Cette médiatrice « aide les personnes en difficulté grâce au lien créé avec le cheval »

Malentendant, ce Finistérien devient maréchal-ferrant

À Ploumoguer, Corentin Feugère, 23 ans, se passionne pour les chevaux depuis son plus jeune âge. À 12 ans, malentendant de naissance, il affirmait déjà son désir de choisir une carrière en lien avec les équidés. Corentin a réalisé son rêve en devenant maréchal-ferrant et en créant sa propre entreprise. Nouveau volet de notre dossier consacré aux métiers insolites autour des animaux.

photo corentin feugère sa passion pour les chevaux l’a mené à devenir maréchal-ferrant et a créé son entreprise c.f. maréchalerie.  ©  ouest-france

Corentin Feugère sa passion pour les chevaux l’a mené à devenir maréchal-ferrant et a créé son entreprise C.F. Maréchalerie. Ouest-France

Lire notre article : « Les chevaux ont besoin de bonnes chaussures », ce Breton malentendant devient maréchal-ferrant

À Plonéour-Lanvern, les chevaux ont leur « dentiste »

Installée dans le pays bigouden, Sarah Queffelec est technicienne dentaire équine. Elle prend soin des dents des chevaux, « dont toute asymétrie peut altérer, voire empêcher le mouvement masticatoire, entraînant une dégradation de la santé de l’animal ».

photo sarah queffelec et jador  ©  ouest-france

Sarah Queffelec et Jador Ouest-France

Lire notre article : Les chevaux ont leur « dentiste », dans cette commune du Finistère

Ces agriculteurs sont cow-boys et éleveurs d’Angus dans les monts d’Arrée

Agriculteurs à Saint-Rivoal, Myriam et Sylvain Le Treust ne passent pas inaperçus dans les monts d’Arrée. Les caméras de télévision ont même déjà traversé la Bretagne plusieurs fois pour filmer leur quotidien. Le couple le revendique, il exerce son métier d’éleveur d’Angus en dehors du système, à dos de cheval. Et ça marche.

photo agriculteurs à saint-rivoal (finistère), myriam et sylvain le treust ne passent pas inaperçus dans les monts d’arrée. les caméras de télévision ont même déjà traversé la bretagne plusieurs fois pour filmer leur quotidien. le couple le revendique, il exerce son métier d’éleveur d’angus en dehors du système, à dos de cheval.  ©  patrick loison

Agriculteurs à Saint-Rivoal (Finistère), Myriam et Sylvain Le Treust ne passent pas inaperçus dans les monts d’Arrée. Les caméras de télévision ont même déjà traversé la Bretagne plusieurs fois pour filmer leur quotidien. Le couple le revendique, il exerce son métier d’éleveur d’Angus en dehors du système, à dos de cheval. Patrick Loison

Lire notre article : Pourquoi ces agriculteurs bretons, cow-boys et éleveurs d’Angus, « ne rentrent pas dans les clous »

À Quimper, ces commerçants travaillent en compagnie de leur toutou

Sélène, Nouchka, Mimi, Ume et Taiko, sans oublier Hermès sont des chiens bien connus de qui fait les boutiques à Quimper (Finistère). Ils font partie intégrante de la vie personnelle et professionnelle de ces commerçants. Rencontre avec ces duos.

photo ume et taiko sont dans les bras d’anne mahieu et de sylvain cloarec, et sont les mascottes de la crêperie ty ru, à quimper (finistère).  ©  ouest-france

Ume et Taiko sont dans les bras d’Anne Mahieu et de Sylvain Cloarec, et sont les mascottes de la crêperie Ty Ru, à Quimper (Finistère). Ouest-France

Lire notre reportage : Jamais sans mon chien : à Quimper, ces commerçants travaillent en compagnie de leur toutou

 
Les rédactions du Finistère.    Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Additi Multimedia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Additi Multimedia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Nantes

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Additi Multimedia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Débat : La suppression du permis de conduire pour les personnes âgées, bonne ou mauvaise idée ? 242
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut