Maville.com  par  Ouest-France
Info

La Cité de l'Hermitage se refait une beauté

...
photo accrochée à la butte sainte-anne, la cité de l'hermitage a été bombardée pendant la seconde guerre mondiale. 1

Accrochée à la butte Sainte-Anne, la cité de l'Hermitage a été bombardée pendant la seconde guerre mondiale.

Inaugurée en 1938, bombardée, achevée en 1953, la cité de l'Hermitage est en réhabilitation.Deux ans de travaux pour retaper le HLM le plus envié de Nantes.

« Je suis perdue. Je n'ai plus mes repères : où sont mes produits de beauté, ma gazinière ? Vous savez, des démolisseurs à domicile quand on est aveugle, ça déboussole ! » Karima Bentgarmicha le dit avec le sourire, mais six à huit semaines de travaux dans son appartement, ça met les nerfs à vif. « Je ne peux pas inviter, alors je me fais inviter ! Mais attention, cette intrusion, c'est pour la bonne cause, et on a un toit sur la tête. Je suis bénévole au Secours catholique, et je sais ce que c'est la vraie misère. Mais il faut qu'on m'explique où sont mes meubles. Que je me remette mon appartement dans la tête et dans les doigts. »

La réhabilitation de l'Hermitage, c'est 200 histoires comme celle-là. Une histoire qui montre que l'espace où nous vivons est aussi sensible que notre propre chair.

Vue imprenable

Construite avant la guerre, l'Hermitage est l'une des plus vieilles cités HLM de Nantes. Les six immeubles identiques s'élèvent au flanc de la butte Sainte-Anne, offrant aux habitants situés en tête d'immeuble une vue imprenable sur la Loire et la ville. L'Hermitage est un HLM qu'on ne quitte pas. Certains habitants y habitent depuis toujours. C'est le « navire amiral » de la société HLM Nantes Habitat. Trois barres ont été bombardées pendant la guerre, et la cité n'a été réellement terminée qu'en 1953.

Le chantier doit s'étaler jusqu'à la fin 2010, avec un coût de 7,3 millions d'euros, soit un peu plus de 36 000 € par logement. Cent soixante-sept logements sont réhabilités en présence de leurs habitants. Trente-trois logements sont totalement restructurés et redécoupés, en l'absence de leurs locataires.

« La restructuration doit permettre de diversifier l'offre d'habitat par la création de grands logements supplémentaires, explique Mathieu Coasne, de Nantes Habitat. Elle vise également à adapter un certain nombre des logements aux normes de confort et d'habitabilité actuelles. » Caratéristique des logements de l'Hermitage : ils sont tous relativement petits, avec des pièces toutes desservies par un long couloir. Et pour les chanceux, un living doté d'un balcon dont on ne peut se lasser.

« Les gens ne se sentent plus chez eux pendant les travaux, explique Murielle Hollevoet, intermédiaire entre locataires et entreprises. Mais ils sont ravis de retrouver leurs appartements repeints, rééquipés de neuf et dotés d'interphones. »

Prenez Anne-Marie, qui passe des heures sur son balcon. Camescope en main, elle ne rate jamais l'éléphant de 10 h 30. Ni aucun des grands événements qui se déroulent sous ses fenêtres. « Avec les trous dans les plafonds, pour passer les gaines de ventilation, les odeurs de cuisine nous parvenaient. Maintenant, nous sommes contents que ce soit au tour des autres ! »

Jean et Anne-Marie devront tout de même supporter une hausse de loyer de 24 €.

 
Daniel MORVAN.   Ouest-France  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Ouest-France Multimédia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Ouest-France Multimédia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Nantes

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Ouest-France Multimédia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Faut-il boycotter la Coupe du Monde de football au Qatar ? 104
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut