Maville.com  par  Ouest-France
Info

Il y a 40 ans, la disparition de l'irréductible Jules Grandjouan

...
photo jules grandjouan à l'âge de 45 ans. 1

Jules Grandjouan à l'âge de 45 ans. © Collection : Noémie Koechlin

Le 12 novembre 1968 s'éteignait le journaliste et anarcho-syndicaliste Jules Grandjouan à l'âge de 92 ans. Un ouvrage érudit sur la presse met à nouveau en scène l'affichiste nantais.

Sa vie est un tourbillon animé par la révolte contre l'exploitation des ouvriers et la dureté de leurs conditions de travail. Citoyen du monde et irréductible nantais, Jules Grandjouan a écrit et dessiné pour les journaux et revues Le Petit Phare, Le Phare, Le Réveil Social, à l'Ouest-Républicain, La Vie Illustrée, La Guerre Sociale, Le Conscrit, La Voix du Peuple, La Vie ouvrière, Le Libertaire, L'Assiette au beurre, Les Temps nouveaux.

Les funérailles de Victor Hugo

Dans l'ouvrage La presse à Nantes, de 1757 à nos jours, on apprend que ce jeune homme, né le 22 décembre 1875, assista avec sa mère, veuve à vingt-neuf ans, aux funérailles de Victor Hugo « pour qu'il vive cela ». « Episode fondateur. Cela pourrait expliquer ceci : la force de ses futurs engagements, le révolutionnaire qu'il va devenir ». Ses débuts dans la presse, il les fera au Phare de la Loire, en remplacement du dessinateur Alexis de Broca, alors dépêché au procès Dreyfus.

« Une vie culturelle affligeante »

C'est au lycée de Nantes que Jules Grandjouan démarre sa scolarité. Ses cousins ont pour nom Jean-Emile Laboureur, le peintre et Paul Grandjouan, pionnier de la salubrité urbaine. À 22 ans, en 1897, avec son camarade de classe, Marcel Giraud-Mangin, ils fondent La Revue nantaise littéraire et artistique.

Ils entendent réveiller Nantes « dont la vie culturelle leur paraît affligeante ». Cette aventure s'achève avec le numéro 19 en octobre 1898.

Mais la fougue de Grandjouan prend vite le dessus et il faut voir avec quelle plume et quel dessin réaliste il prend la défense des balayeuses de rues, alors en grève à Nantes. Ce sera la une du Petit Phare en 1899. Parallèlement, il collabore au Clou, un cercle de bons vivants, guidé par l'architecte Georges Laffont.

Avec Bettina Simon, une institutrice proche des milieux ouvriers, il se marie et sera papa d'une petite fille, Edwige dit Vige. Envoyé spécial de L'Ouest Illustré, il embarquera sur le bateau Le Melmore pour couvrir une nouvelle liaison maritime entre Nantes et Weymouth (de la compagnie anglaise Great western railway) avec prolongement ferroviaire jusqu'à Londres.

Mille vies

« Grandjouan aura mille vies ». Condamné « à 18 mois de pri-son pour des pamphlets contre l'armée et le parlement alors qu'Aristide Briant est président du conseil », il s'exilera à la poursuite d'Isadora Duncan, la danseuse californienne, dont il est amoureux.

« Deux ans avant sa mort, Presse Océan le rencontrera, penché sur une nouvelle tâche, la transplantation d'un camélia dans la cour intérieure du vieil immeuble qu'il habite rue Férréol-Bolo. Il a quatre-vingt-dix ans ».

Stéphane Pajot
 
Presse-Océan  

  • merci d'indiquer un nom de film
    merci d'indiquer un titre'
    • Choisir un resto :
    merci d'indiquer un nom de restaurant

    merci de saisir l'adresse du restaurant
    merci de saisir la ville du restaurant

    • Choisir un bar :
    merci d'indiquer un nom de bar

    merci de saisir l'adresse du bar
    merci de saisir la ville du bar

    merci d'indiquer un titre à votre avis
  •  
  • merci d'indiquer un contenu à votre avis
    merci de saisir une note
    L'accueil / la qualité du service
    merci d'indiquer une note pour l'accueil

    L'ambiance / le décor

    merci d'indiquer une note pour l'ambiance

    Le rapport qualité / prix

    merci d'indiquer une note pour le prix
  • Vos données personnelles font l’objet d’un traitement informatique par la société Ouest-France Multimédia, sur le fondement de l'exécution d'un contrat et sont utilisées notamment pour prendre en compte, modérer et répondre à vos commentaires sur les contenus mis en ligne sur le site. Elles seront conservées conformément à notre politique de données personnelles, sauf dispositions légales particulières. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de limitation et de portabilité, en vous adressant directement à pdp@sipa.ouest-france.fr ou par courrier à "Délégué à la Protection des Données Personnelles SIPA Ouest-France Multimédia - ZI Rennes Sud-Est,– 10 rue du Breil – 35051 Rennes cedex 9". Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. En savoir plus
Newsletter maville

Abonnez-vous à la newsletter - Nantes

Votre e-mail, avec votre consentement, est utilisé par la société Ouest-France Multimédia pour recevoir les newsletters sélectionnées. En savoir plus

Exprimez-vous !

Faut-il boycotter la Coupe du Monde de football au Qatar ? 105
Réagir

L'info en continu

Quiz et jeux

Retour en haut